Archives de catégorie : Agroéquipement

Les Term AP passent le CACES

Le CACES, ou Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité est une sorte de permis de conduire qui, après son obtention, vous autorise à pouvoir conduire des engins de chantiers. Il vous permet non seulement d’attester de votre capacité à conduire des équipements mobiles automoteurs et de levage mais permet également de réduire les risques d’accidents de travail liés à l’utilisation de ces engins. Grâce au dispositif du CACES, l’employeur a la garantie que vous avez bénéficié d’une formation adaptée à la conduite d’engins spécifiques aux missions qui vous sont confiées. Cette formation professionnelle est également la preuve que vous avez la capacité à exercer votre métier dans des conditions de sécurité optimales. Sans ce certificat, vous n’aurez donc pas l’autorisation de conduire les engins, fixes ou mobiles, de l’entreprise. Les CACES varient d’une catégorie d’engins à l’autre en termes de contenu et de durée. Sous forme de test, ce certificat est un excellent moyen d’allier théorie et pratique, toutes deux indispensables dans ces métiers à responsabilités. Dans le but d’obtenir le CACES, le candidat passe une évaluation sur des aspects théoriques et pratiques qui correspondent à la catégorie d’engins concernés.

Les 10 ans du JSS : le Lycée en fête

10 ans déjà que le Jardin des Saveurs et des Senteurs est un outil pédagogique incontournable du Lycée-CFA du Mené. Ouvert au public, il permet de mettre en valeur les productions des Serres du Mené ainsi que les filières proposées grâce au travail conjoint des enseignants et des élèves. D’ailleurs, un grand merci à tous ceux qui se sont investis, que ce soit pour guider la visite, offrir des ateliers de découverte, ou participer aux concours de dessin, de brouette, ou encore de reconnaissance des animaux de nos jardins.

Découverte de la permaculture

La classe de Première Aménagement Paysager est fière de vous présenter sa sortie pluridisciplinaire Aménagement-Education socioculturelle, à la découverte d’un nouveau mode d’aménagement et de gestion, la permaculture :

« En 1970, deux australiens ont créé la permaculture. C’est un nouveau concept permettant de se nourrir convenablement sans trop de présence humaine. C’est un procédé durable dans le temps qui a été créé en se basant sur des faits observés dans la forêt. Cela permet de prendre soin de la terre en laissant de la place aux différents animaux et à quelques adventices et donc de recréer un écosystème par l’a-gradation de la nature. Ce procédé enlève toute utilisation de produits phytosanitaires. Ce concept ramène l’arbre au jardin alors qu’avant on préférait les couper pour gagner de la place. Ce système permet d’optimiser de la place et donc de laisser des espaces pour les arbres. Certaines adventices peuvent être utilisées comme plantes médicinales.

Nous remercions l’intervenant, Grégory ROCHE, à Hénon, qui nous a présenté son jardin-forêt de 4000m². Au début de la journée, nous trouvions ça brouillon mais, suite à ses explications, nous avons compris l’enjeu et l’utilité de ce type de jardin. Au final, nous avons trouvé que c’était une très bonne chose et un beau jardin. »

Dimitri, Mathieu, Antoine