Fin d’année en beauté !

Stage Santé et Développement Durable pour toutes les classes de Seconde du Lycée du Mené de Merdrignac : du sport, de la randonnée, des sorties Nature, de la cuisine, des interventions en addictologie, des ateliers manuels, et une soirée barbecue pour bien finir l’année !

Le vivre-ensemble, une réflexion collective

Les Secondes CVA sont fiers de vous présenter le fruit de leur travail en ESC : des clips vidéo imaginés et tournés dans le cadre du “projet collectif” du module EG1, par lesquels ils se sont interrogés sur le lycée comme lieu de vie en collectivité.

C’est l’occasion ici de réfléchir ensemble sur la vie d’élève en tant qu’interne, mais aussi et surtout de réfléchir à un usage responsable et citoyen des réseaux sociaux, respectueux de chacun, pour créer du lien social et non pas, à l’inverse, stigmatiser quelqu’un pour le mettre en avant, le ridiculiser, le calomnier, et finalement, le harceler.

Que faire en cas de harcèlement ?

Le harcèlement est la répétition de propos et de comportements ayant pour but ou effet une dégradation des conditions de vie de la victime. Cela se traduit par des conséquences sur la santé physique ou mentale de la personne harcelée.

La loi punit le harcèlement dans toutes les situations.

C’est la fréquence et la teneur des actes qui comptent.

Ces actes peuvent être :

  • des insultes ou vexations,
  • des menaces,
  • des propos obscènes,
  • des appels téléphoniques, SMS ou courriers électroniques malveillants,
  • des visites au domicile ou passages sur le lieu de travail…

Le harcèlement en ligne est un harcèlement s’effectuant via internet (sur un réseau social, un forum, un jeu vidéo multijoueurs, un blog…). On parle aussi de cyberharcèlement.

Les propos en cause peuvent être des commentaires d’internautes, des vidéos, des montages d’images, des messages sur des forums…

Le harcèlement en ligne est puni, que les échanges soient publics (sur un forum par exemple) ou privés (entre “amis” sur un réseau social).

Il y a harcèlement quels que soient les rapports entre l’auteur et la victime : collègues de travail, voisins, élèves d’un même établissement, couple marié ou non…

Toute victime de harcèlement peut porter plainte contre l’auteur des actes incriminés. Si l’auteur est inconnu, elle peut porter plainte contre X.

Sur place

Dans ce cas, vous devez vous adresser à un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie. Mais avant toute chose, venez en parler aux adultes, chez vous et au lycée. Bien souvent, tout s’arrange par la discussion.

Sur placeous devez vous adresser à un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie.

Sur plaVous devez vous adresser à un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie.

Les 2de NJPF vous offrent leur vision du Mené

Nous sommes une classe de 20 élèves de Seconde NJPF. On a réalisé un projet de poterie en céramique cuite au four, on a utilisé de la terre cuite, du grès noir chamotté, des tiges filetées qu’on a coulées dans le béton. On a travaillé en demi-groupes sur l’identité du Mené et la Route des Énergies renouvelables. On a représenté des sculptures en noir et blanc pour évoquer le drapeau breton. Les structures ressemblent aussi à des arbres car le bois fournit de l’énergie renouvelable, et évoquent les parcs d’éoliennes qui fleurissent dans le paysage. ” nous disent Rodrigue et Romain.

Prendre le large avant les révisions

Macareux Moine, Macareux, Atlantique, La Faune, Sauvage

Encore une superbe sortie ce mercredi 31 mai avec le tour des Sept Îles au large de Perros-Guirec, première réserve française d’oiseaux de mer,  pour admirer 25000 couples d’oiseaux marins dont le fameux macareux moine, mais aussi le fou de Bassan, le fulmar boréal, le cormoran huppé, le guillemot de Troïl, le pingouin troda, ou encore le phoque gris, une des stars de la réserve !

La réserve des Sept-Îles en quelques dates

  • 1912 : La LPO est à l’origine de la co-création de la Réserve ornithologique des 7 îles. Une décision motivée par le massacre des macareux moines provoqué par les chasseurs.
  • 1976 : création de la réserve naturelle (arrêté ministériel). Cela englobe l’ensemble de l’archipel et garantit la protection de la faune, de la flore et des paysages.
  • 1984 : ouverture de la Maison de la réserve pour l’accueil du public.

Comment découvrir la Réserve des Sept-Îles

La station LPO (Maison de la réserve naturelle des Sept-Îles) est ouverte au public d’avril à septembre.

A la station
Expo permanente sur l’écosystème de Sept-Îles. Découverte des différents milieux naturels et espèces qui peuplent l’archipel. On peut y voir un rocher sur lequel sont présentés des « faux » oiseaux en taille et couleur réelles. Egalement : une salle dédiée au milieu marin, un écran montrant des images de fous de Bassan en direct de Rouzic…
La station LPO de l’Île Grande abrite aussi un centre de soins pour oiseaux sauvages où sont recueillis et soignés les oiseaux sauvages de Bretagne. Quelque 1300 oiseaux ont été recueillis l’an dernier.

La LPO propose des animations en juillet-août pour le grand public.

En bateau
En juillet-août, circuit de 2 heures pour découvrir la réserve. Ces sorties en vedette sont commentées par un guide LPO ; plusieurs haltes sont prévues afin d’observer les oiseaux avec des jumelles prêtées à bord, sans débarquer.
Toutes les visites partent de la station LPO de l’Île Grande.

A pied
Visite commentée par un guide LPO à la découverte des différentes espèces d’oiseaux et de leur comportement. Au départ de la station LPO.
Des sorties à marée basse et des sorties botaniques sont également organisées.

La réserve des Sept-Îles en quelques chiffres

La réserve des 7 Îles, ce sont 4 kms au large des roches de Ploumanac’h (Perros-Guirrec) et 208 ha dont 40 de terres toujours émergées et 240 d’estran. A marée haute, on distingue les îles et îlots suivants : île aux Moines, l’île Plate, l’île de Malban, l’île Rouzic, l’île Bono, les îlots aux Rats ainsi que le récif du Cerf et les récifs des Costans.

Plaquette téléchargeable ici

Au lycée, c’est trop d’la balle !

Pour se défouler, rien de mieux que de taper le ballon ? Si ! Il y a le bubble foot ! Le même esprit d’équipe mais beaucoup plus de sensations et de fous rires ! Merci Ty An Héol !