Un chien pour mon handicap

En 2017, Handi’chiens aura remis gratuitement 2000 chiens d’assistance à des personnes en situation de handicap ou privées de mobilité.

L’ association Handi’chiens a pour but de former les chiens. Cette éducation est offerte par des bénévoles. Les chiens ont pour missions : 

  • éveiller les enfants handicapés,
  • proposer un accompagnement social
  • alerter les  personnes épileptiques  
  •  garantir une certaine sécurité (ex: traverser la rue)

L’ éducation d’un chien dure deux ans en famille d’accueil puis dans l’un des quatre centres d’éducation Handi’chiens. A la fin du processus le chien revient à 15000 euro, mais tout est gratuit pour la personne handicapée.

Slogan de l’association :

« Mettre la complicité qui unit l’homme et le chien au service d’une grande cause : l’autonomie des personnes en situation de handicap»

Arnaud et Coralie

100 000/60 000/11 Les chiffres chocs

L’animal est reconnu comme un être sensible depuis 2015 et la peine encourue en cas d’abandon est de deux ans de prison et est passible d’une amende de 30 000 euros.

En 2018, le nombre d’abandon par semaine a augmenté d’un tiers par rapport aux années précédentes .

En moyenne 100 000 chiens sont abandonnés chaque année (80 000 en 2017) , 60 000 pendant l’été soit 11 par heure.

L’été, le taux d’abandon augmente et celui d’adoption diminue, certaines associations qui récupèrent ces chiens se sont retrouvées contraintes de les refuser ou de les laisser dormir dehors. Un fléau qui ne cesse d’augmenter , malgré les nombreuses préventions de « 30 millions d’amis » et de beaucoup d’autres associations telle que la Spa …  Elles réalisent chaque année des publicités de prévention chocs.

la dépêche.fr : https://www.ladepeche.fr/article/2016/08/16/2401479-spa-record-d-abandons-en-2016-2016.html

De nouveaux arrivants !!

Jeudi 8 février 2018, après avoir visité l’animalerie Envie Animale à Rennes, les BTS TC 1 ont réalisé une acclimatation d’espèces marines au sein de l’animalerie pédagogique pour éviter tout risque de perturbation chez les nouveaux pensionnaires. Les étudiants les ont aidés à surmonter cette épreuve.

 

Le hall de l’animalerie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le hall de l’animalerie a été mis en place par M. Durand (professeur de zootechnie) avec l’aide de Gwenola Questel employée chez Royal Canin et ancienne élève du lycée de Mené de Merdrignac.

Les gondoles et les sacs de croquettes vides ont été fournis par la marque, alors que les vitrines ont été achetées par le lycée.

Les Gondoles servent lors d’exercices de ventes et de marketing. Les vitrines, elles, en plus de servir lors des exercices sont aussi utilisées comme stocks de secours.