Des éléments minéraux pour les tulipes

Pour que les bulbes de tulipes puissent grossir normalement et atteindre un calibre suffisant, il est nécessaire de leur apporter des éléments minéraux, et notamment de l’azote, du phosphore et du potassium.

Un apport d’engrais a donc été réalisé, en utilisant un produit dosant 13% d’azote, 13% d’oxyde de phosphore et 24% de d’oxyde de potassium.

L’engrais se présente sous la forme d’une poudre blanche.

Engrais au pied des plantes

Après calcul et pour coller au plus près des besoins des plantes, la dose nécessaire a été estimée à 7,4 grammes d’engrais pour chaque variété. La dose étant très faible, la fertilisation a donc été réalisée à la petite cuillère !!

Fertilisation des tulipes

Les anthocyanes responsables des panachures

Les virus, transmis par les pucerons, provoquent des panachures sur les fleurs de tulipe. Ces panachures se traduisent par des colorations« bizarres » réparties de façon aléatoire sur les pétales.

Tulipes virosées

Ce phénomène peut s’expliquer par l’action des virus, qui modifient la production d’anthocyane au niveau des fleurs. L’anthocyane est un pigment qui produit en général une couleur rouge.

Les symptômes des viroses sur les tulipes se manifestent donc :

Soit par des plages claires, en général jaune pale,ou blanches

Virose sur tulipe violette

Soit par des plages foncées, en général rouge soutenu

Virose sur tulipe jaune/orange

Dès que des tulipes de la collection présentent ces symptômes, elles sont rapidement arrachées et éliminées.

 

Catégorie : problèmes phyto, variétés

L’écimage continue

L’écimage des variétés de tulipes a été suspendu pendant une dizaine de jours, afin de laisser le plaisir aux visiteurs de la fête des plantes d’observer les tulipes en fleur, d’apprécier les formes et les couleurs des différentes variétés.

Depuis lundi, l’écimage reprend de pus belle.

Fleurs de tulipes coupées

Les fleurs qui sont coupées finiront sur le tas de compost.

Ce compost, une fois mûr (c’est-à-dire lorsqu’il sera bien décomposé, d’une couleur foncée, avec une odeur d’humus), sera réutilisé comme paillage dans les massifs du lycée et sur les plesses du jardin des saveurs et des senteurs.

Tas de compost

Un premier traitement phytosanitaire

Les pucerons commencent à se propager sur la collection. Ils touchent les variétés n° 3 et n° 565. Le temps est relativement doux et les populations risquent de se développer de façon exponentielle. Il faut donc intervenir en pulvérisant un produit aux propriétés insecticides.

Le produit utilisé est le SPRUZIT EC, un insecticide polyvalent permettant de lutter contre de nombreux insectes et acariens.

Spruzit

Ce produit est à base de pyrèthres naturels et d’huile de colza. L’association de ces 2 substances actives permet une efficacité sur tous les stades : œufs, larves et adultes. Le SPUZIT agit par contact et asphyxie sur de nombreux ravageurs en induisant leur paralysie puis leur élimination.

La notice du SPRUZIT :  SPRUZIT_01_2012

Ce produit, utilisable en agriculture biologique comporte néanmoins certains risques pour l’utilisateur et l’environnement

Notice d’utilisation

http://e-phy.agriculture.gouv.fr/spe/2090199-10023224.htm