Des végétaux mellifères plantés autour des ruches, par les Terminale AP

Les terminales du bac professionnel aménagement paysager du lycée de Merdrignac se sont mobilisés ce vendredi pour planter une vingtaine d’arbres, d’arbustes et de plantes vivaces afin de sécuriser l’accès au rucher de l’établissement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce travail offre une barrière physique dense pour protéger les travailleurs et visiteurs à proximité des ruches. Après avoir sélectionné des espèces favorables aux insectes et aux oiseaux (pommiers, lierre, arbousiers), ils se sont occupés des plantations et de la mise en place du paillage. Comme le souligne Clément élève en terminale AP ” le

paillage est important pour éviter de désherber trop régulièrement et dans un souci d’économie d’eau”

Ces travaux pratiques avaient aussi pour objectif d’enrichir la biodiversité du site et de permettre aux jeunes de maitriser les opérations de plantation qui demandent des compétences pointues. En effet, la connaissance du développement des végétaux, des floraisons et la qualité des plantations induisent directement l’harmonie du massif, la taille respectueuse des végétaux, la présence des maladies.

Bastien L.

Il ne faut pas s’planter !

Un proverbe japonais dit que pour se réaliser dans la vie il faut écrire un livre, grandir avec un enfant, et planter un arbre.

Sans entrer dans l’intimité de tout un chacun, on peut s’assurer que les apprentis et les adultes de la formation continue en aménagements paysagers se sont déjà  réalisés durant leur formation lors d’une séance de travaux pratiques.

La plantation est souvent une tâche banalisée dans les jardins. Elle nécessite pourtant de réelles compétences techniques et des connaissances botaniques pointues comme l’explique Chantoizel Tony apprenti en CAPA 1 aménagements paysagers «il est important de creuser une fosse de plantation volumineuse afin que les racines se développent dans de bonnes conditions ».

    Jaffré Frédéric en Brevet professionnel de la formation continue témoigne de son expérience « l’étape du plombage est primordiale afin de bien coller la terre sur le système racinaire ».

Grâce à leur investissement, c’est une trentaine d’arbres qui pourront s’épanouir dans la zone champêtre du LEGTA du Mené, faisant office de séparation visuelle et auditive avec  Continuer la lecture

Des épinards pour la cantine !

Aujourd’hui, les plantations reprennent dans le potager du jardin des saveurs et des senteurs ! On va planter des légumes qu’on consommera cet hiver au self de l’établissement.
Les élèves de terminale Bac pro productions horticoles se sont donc mis au travail. Les 8 caisses de jeunes plants d’épinards, produits dans le bitunnel bio, ont été amenées sur la parcelle.

Ce sont environ 700 plants d’épinard, de la variété Corvair, qui ont ainsi été mis en place sur 2 parcelles préalablement bâchées.


Et maintenant, il n’y a plus qu’à attendre que ça pousse…

Virginie.

La plesse du maraîcher

Aujourd’hui les 2nde pro horti ont pris d’assaut la plesse du maraîcher pour planter différentes espèces légumières, plus ou moins connues du grand public.


À côté des traditionnelles tomates, endives, carottes ou betteraves rouges, on retrouve des légumes un peu moins courants dans nos jardins, comme par exemple le haricot d’Espagne, la pomme de terre vitelotte, le scorsonère et le topinambour. Et les amateurs de curiosités pourront aussi découvrir Continuer la lecture