Les secondes NJPF se mouillent pour une tourbière.

Au cours des séances de travaux pratiques de février, chacun des deux groupes de 2nde NJPF a pu découvrir et travailler sur une tourbière bretonne menacée. Si la première séance s’est déroulée sous la tempête et une pluie continue qui n’a cependant pas freiné les ardeurs et l’intérêt des élèves, la seconde sortie a pu nous offrir un tout autre panorama, glacial mais ensoleillé cette fois, sur ce qui constitue un milieu humide rare et délicat.

02Dénaturée car transformée en lande à la suite de plantations de résineux et de lourds travaux de drainage durant les années 80, cette tourbière armoricaine est lentement réhabilitée par des travaux de fauchage mais aussi de remise en eau. Et c’est dans le cadre de leurs travaux pratiques sur l’aménagement de milieux naturels et forestiers que les secondes NJPF ont pu réaliser l’état des lieux et comprendre les événements ayant conduit à cette situation complexe. Ils ont pu observer les interventions déjà réalisées avec nos élèves des précédentes promotions et juger les résultats notables qui en découlent, comme le retour de la sphaigne dans de nombreuses stations.

03Motivés et entreprenants, nos secondes n’ont pas hésité à se mouiller et ont pu réaliser fauchage, échaussé et élagage afin de contribuer à leur tour à la réhabilitation de ce milieu écologique rare. Ils leurs tardent désormais de retourner dans quelques mois voir les résultats de leurs actions et le paysage que cette tourbière offre durant la saison estivale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.