Vers de terre en danger !!

Le ver de terre, c’est la star des sols !! C’est certainement le plus connu des habitants du sol, à juste titre d’ailleurs, car on estime que sa biomasse représente en moyenne 1 tonne par hectare (et jusqu’à 4 fois plus dans des prairies!!!).

ver de terre

Lombric

On compte en France environ 150 espèces différentes qu’on peut classer en 3 catégories :

  • Les épigés : les plus petits, qu’on retrouve surtout à la surface du sol
  • Les endogés : de taille moyenne, ils vivent dans le sol et remontent rarement à la surface
  • Les anéciques : les plus gros, qui viennent chercher leur nourriture à la surface du sol et retournent ensuite en profondeur

Les vers de terre sont particulièrement importants pour le bon fonctionnement des sols car ils agissent sur la structure et permettent de la stabiliser (limitant ainsi l’érosion). Leurs galeries accélèrent l’infiltration de l’eau dans le sol et facilitent le passage des racines. Ils fragmentent et enfouissent la matière organique et participent fortement à sa décomposition.

Mais les vers de terre sont en danger !! En effet, des plathelminthes (vers plats) tueurs de lombrics sont apparus dans certains départements français. Ces vers plats ne sont pas originaires d’Europe, et nos vers de terre ne sont pas préparés à cette menace !

Pour en savoir plus sur ces prédateurs de lombrics et participer à la cartographie de leur implantation, rendez-vous sur le site suivant :

Plathelminthes terrestres invasifs

Virginie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *