Recherche Technicien(ne) horticole

Les Serres du Mené sont à la recherche d’un(e) Technicien(ne) horticole sur contrat CDI, dès janvier. La personne attendue doit avoir une bonne connaissance des annuelles et vivaces, avoir des compétences en vente et production, et être autonome et impliquée sur les différentes activités de l’exploitation horticole.
Voici l’annonce détaillée : Offre d’emploi Technicien horticole polyvalent.

Manon Copin.

Place au neuf chez les paysagistes

En cette fin d’année, 5 équipements pédagogiques sont venus compléter le matériel des ateliers du lycée du Mené.

Deux tondeuses mulching de gamme PRO VIKING MB 4 RTP ont été achetées pour remplacer notre vielle tondeuse mulching Husqvarna qui datait de 2000. La conception de ces tondeuses est restée la même : Moteur Kohler courage XT6,75 de 2,2kw, coupe de 53cm et traction avant.

Comme les effectifs de groupe de travaux pratiques augmentent, nous avons aussi investit dans deux débroussailleuses STIHL FS 240 C . Bon compromis entre puissance (1,7kw) et poids (7kg). Elles s’ajouteront aux 4 débroussailleuses existantes : STIHL FS 310, STIHL FS 70, PELLENC Excelion 2000 et un coupe bordure KAAZ.

Dans l’atelier, nous avons aussi installé un pont élévateur MAROLO Marologreen 120 lvp. Il nous permet de soulever les machines et de les mettre à la bonne hauteur pour que l’on effectue l’entretien avec plus de facilité. Il fonctionne en le branchant sur le compresseur à air comprimé et permet de soulever jusqu’à 120kg, aucun problème donc pour nos tondeuses et équipements du paysage.

Couci-couça du côté des reines de la pollinisation au Mené

L’hiver est synonyme de calme pour les abeilles comme pour les végétaux! Les abeilles se préparent à passer l’hiver bien au chaud en ayant pris soin de colmater les moindres interstices de la ruche à l’aide de la propolis. Cette matière résineuse rouge brunâtre utilisée par l’homme pour soigner de nombreux maux permet avant tout aux abeilles de combler les fissures, étanchéifier, et aseptiser la ruche.

Après une dernière inspection automnale on ne les dérange plus pendant de longs mois. Alors inspection des courses? Pas de présence de varroa cette année youpi!
Le varroa c’est quoi? Il vaut mieux avoir sa belle-mère sur le dos à n’en pas douter! Les varroas sont des acariens parasites qui se nourrissent de l’hémolymphe (sang des insectes) des abeilles en se fixant sur leur dos. En plus, du frelon asiatique, des teignes, des pesticides, de la loque, l’avenir des abeilles est très incertain. Une grande partie de notre alimentation en dépend (fruits, légumes, céréales) mais cette extinction massive des abeilles semble ne préoccuper que peu de monde…

Des solutions simples existent afin d’aider nos butineuses à préparer notre panier repas préféré comme la plantation de végétaux mellifères (cerisier, glycine, robinier, bruyère, aster, lierre, chèvrefeuille et tant d’autres…),  les haies variées peu taillées, une palette végétale diversifiée, laisser des espaces s’enherber spontanément afin de privilégier la flore locale…

Quel avenir pour les ruches du Lycée/Cfa du Mené?
Actuellement, nous développons un projet pédagogique avec l’appui de l’association de développement de l’économie sociale et solidaire centre Bretagne afin de concrétiser les actions menées par les élèves et apprentis et ainsi faire vivre ce projet de développement durable.

Bastien L.

Visite de la MCE de Rennes par les BTS2 TC “JVO”

Le 9 novembre 2017, nous sommes allés à la Maison de la Consommation et de l’Environnement (MCE) à Rennes qui est un établissement regroupant 29 associations.

La MCE a mis en place plusieurs programmes dont la charte ” Jardiner au naturel, ça coule de source ” crée en 2004.

La démarche de ce programme a été faite au départ à Rennes et ses alentours puis pour toute la Bretagne, le Centre, la région PACA et la Champagne. Ce programme intervient dans les jardineries.

Son objectif est d’informer des dangers des pesticides et présenter les solutions alternatives pour les jardins et pour les communes en s’appuyant sur des livrets de communication.

On a discuté ensuite de la réglementation qui dès 2019 doit changer. Il n’y aura plus de produits phytosanitaires en vente dans les jardineries sauf les produits de faible risque et les préparations peu préoccupantes.

De plus, pour vendre un produit phytosanitaire, il faut posséder un certyphyto et les produits doivent avoir une Autorisation de Mise en Marché (AMM).

Ensuite, nous avons évoqué la Loi Labbé mise en place en 2017, qui interdit de désherber avec des produits phytosanitaires autour des écoles, hôpitaux ainsi que dans les communes.

Enfin, nous avons découvert des animations pour les nouveaux arrivants des lotissements. La MCE travaille actuellement sur les jardins partagés et les incroyables comestibles avec un jardin partagé sur le toit du bâtiment.

De la gariguette pour le printemps : ça se précise …

Mardi dernier, les élèves de 2nde pro CVPJ ont rempoté les fraisiers qu’ils avaient stolonnés au mois de septembre.

Ils ont effectué un rempotage manuel, utilisant le terreau bio de l’exploitation et l’engrais organique bio. Pour bien identifier leurs jeunes plants de Gariguette  et éviter toute confusion, ils ont choisi de faire une rempotage en godets verts.

http://www.vegedis.com/site/catalogue/pdf.php?id=35

Nul doute qu’ils viendront vous solliciter au printemps lors de la vente !

Virginie L.