Blog de l'apprentissage en BTS Technico-Commercial

une dynamique, des talents, des métiers

Et la marmotte elle fait quoi pendant ce temps ?

Posted by redac_mil on mars - 17 - 2013 with 2 Comments

130301_cfa-mene_degustation-chocolatsJ’aurais pu intituler ce post « 6 tablettes au banc d’essai » pour avoir les faveurs des geeks voire « essai comparatif de 6 plaquettes » pour me rallier celles des mécanos. J’aurais pu vous parler de musculation abdominale & faire ami-ami avec les culturistes, de carrés pour éveiller l’intérêt des joueurs de cartes ou de carreau pour bénéficier de la reconnaissance des boulistes de tout poil.
J’arrête là car j’entends d’ici vos soupirs & à ce stade de votre lecture, vous pensez avoir affaire à « un gros pétage de câble devant son ordinateur” de la part de votre serviteur.
Que nenni ! Sachez qu’il existe un dénominateur commun à toutes ces élucubrations : le CHOCOLAT.

Et la marmotte dans tout ça ?
… Si vous souhaitez vraiment le savoir, rendez-vous à la fin de cet article !

130301_cfa-mene_degustation-chocolats_4Début mars 2013, après avoir étudié l’origine puis la technologie de fabrication du chocolat, nous avons dégusté 6 tablettes de chocolat. (6 carrés chacun cela va sans dire!)

Nous avons tout d’abord effectué 2 tests de classement selon Friedman. Pour cela, nous avons choisi des produits proches :

  • 2 tablettes de chocolat au lait : Lindt Excellence Extra fondant & Lait Douceur Système U (MDD).
  • 2 tablettes de chocolat noir : Côte d’or Dégustation Noir intense 70 % & Alter Eco Noir Intense force brute, 75 % de cacao Issu du commerce équitable, label AB.

130301_cfa-mene_degustation-chocolats_1Nous avons ensuite réalisé une analyse sensorielle descriptive pour un chocolat au lait et un chocolat noir : Milka Au lait du Pays Alpin 30 % de cacao & Nestlé Grand chocolat intense Noir 70 % de cacao.

Voici les documents que nous avons utilisés : Analyses-sensorielles_chocolats

Nous ne commenterons pas ici nos résultats.

130301_cfa-mene_degustation-chocolats_3Pour aller plus loin, nous vous proposons quelques extraits des « 24 meilleures tablettes de chocolat industrielles », sélection réalisée par L’Express Styles, le Club des Croqueurs de Chocolat et le Salon du Chocolat :

Côte d’or Dégustation Noir intense 70 %, 100 g
Les carrés sont fins, et possèdent une couleur agréable à l’œil, tirant sur le brun rouge.
Une attaque douce, avec des nuances épicées, fruitées, et peu d’amertume.
Un peu court en bouche, notes un peu grasses.

Alter Eco Noir Intense force brute, 75 % de cacao Issu du commerce équitable, label AB 100 g
Aspect mat et foncé, toucher lisse et doux en surface, et casse nette, avec un son aigu.
Le nez est puissant et la texture, fine, ferme et croquante.
Attaque acide, notes marquées de raisins secs, amertume et enfin astringence en fin de bouche.

Lindt Excellence Extra fondant, lait extra fin et fondant 30 % de cacao, 100 g
Belle couleur brun claire, très douce et appétissante. Au nez, très présentes, des notes lactées, cacaotées et caramel.
Texture moelleuse et tendre, qui fond rapidement et délicatement. Notes crémeuses plutôt fines, accompagnées par la rondeur de la vanille et de notes très nettes de caramel clair. Gras en bouche.

Nestlé Grand chocolat intense Noir 70 % de cacao 100g
Une robe soyeuse et séduisante, des notes amères et un peu âcres, aux arômes fruités et floraux.
La texture est fondante, voire un peu grasse. Sensation de grillé et de biscuit coco vanille très présente en bouche.
Ce chocolat s’avère très légèrement granuleux en fin de bouche.

Milka Au lait du Pays Alpin 30 % de cacao, 100 g
Au nez, une odeur un peu crayeuse et biscuitée, appétissante. Une texture crémeuse à l’extrême, un goût lacté, caramélisé et des arômes cacaotés un peu ténus. Grande persistance en bouche.
Milka au lait fait partie de ces produits cultes qui font resurgir instantanément le paradis de l’enfance. Même si on en abuse, on y revient toujours ! Un goût puissant de nostalgie autant que de lait caramélisé et chocolaté, très régressif.

« Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu »*
*expression provenant d’une publicité pour les chocolats Milka (fin des années 1990) : (Familier) (Ironique) Indique que l’on ne croit pas à ce que l’autre raconte.

//

2 Responses so far.

  1. prunet florence dit :

    Sans mettre le chocolat dans le papier d’alu , merci pour ces dernières visites guidées !

  2. temps dit :

    Personnellement, j’ai toujours eu un faible pour Milka, je ne suis pas expert, mais c’est vraiment celui que je préfère.
    Cordialement