Blog de l'apprentissage en BTS Technico-Commercial

une dynamique, des talents, des métiers

Lombriculture. Ques a quo ?

Posted by redac_mil on novembre - 8 - 2012 with 0 Comment

Tout simplement : élevage de lombrics

Pourquoi faire ?
Du compost : qui est un processus biologique de conversion et de valorisation des matières organiques en un produit stable, ressemblant à du terreau. (source wikipédia)
Autrement dit le lombricompostage est une alternative économique à l’incinération de tous nos déchets organiques puisque ce sont les vers de terre qui travaillent.

Gwénola et Pascal Picard ont bien compris l’intérêt de ce système et ont décidé il y a 18 mois de débuter une activité de lombriculture avec une nurserie de 80 000 vers.

11 octobre 2012. Les BTS TC « Agrofournitures » rendent une petite visite à la lombriculture du pays de Josselin à Lanouée. Nous y sommes chaleureusement accueillis par les nouveaux installés et leurs 800 000 lombrics !

En plus, de leur étonnante prolificité les lombrics possèdent d’autres atouts non négligeables : ils vivent 4 ans et surtout ils mangent leur poids par jour. Ce qui fait que pour faire un compost digne de ce nom, il ne faut que 5 mois au lieu des 18 mois dans un composteur de jardin. J’ai oublié de dire que le lombricompost… est composé d’excréments de vers…

A Lanouée, les lombrics se nourrissent de fumier de vache et de cheval additionné de carton pour l’apport en carbone.

Lorsque le fumier est complètement dégradé, un nouvel apport est fait juste à côté pour récupérer le plus de vers. Les vers affamés migrent et recommencent le processus : c’est la migration horizontale.

Le compost produit est tamisé et peut être directement donné aux plantes.
C’est un fertilisant hors norme composé de 80 % d’éléments nutritifs directement absorbables.

Vous pouvez, vous aussi, adopter des vers et fabriquer du compost. Gwénola propose des composteurs top tendance aux couleurs flaschies, quelques vers pour démarrer, de bons conseils et le tour est joué. Votre poubelle ménagère va diminuer de 30 % car vos nouveaux hôtes vont dégrader : épluchures de légumes ou de fruits, mais aussi carton (rouleaux de sopalin), papier …

La lombriculture du pays de Josselin conditionne le compost en seaux (de 5kg) ou en sacs (12 kg) et fournit des particuliers, 6 tonnes ont déjà été vendues depuis mars dernier.

Pas mal pour un début, et les exploitants ne comptent pas en rester là. Leur prochain objectif : accompagner les villes, les communautés de communes dans leur démarche de recyclage. Des contacts sont déjà intéressés !

Souhaitons leur bonne chance.