La tulipomania au lycée de Merdrignac

tulipomania lycee

 

La Hollande, le pays des tulipes ? Oui, mais depuis novembre 2011, le lycée de Merdrignac aussi se lance dans la culture des tulipes, afin de préserver une collection d’ampleur nationale.
Ce ne sont pas moins de 832 variétés de tulipes, botaniques et horticoles, qui ont donc été transférées sur l’exploitation du lycée.

Le sauvetage d’une collection végétale

En effet, l’INRA de Ploudaniel (Finistère) qui possédait depuis 20 ans une collection de bulbes de tulipes, a souhaité s’en séparer. Le lycée du Mené y a vu un intérêt d’un point de vue pédagogique et expérimental mais aussi une opportunité de valoriser l’image du végétal et de s’engager encore plus dans la préservation de la biodiversité, et il s’est proposé pour reprendre l’intégralité des bulbes.
Pour réduire les intrants (notamment les produits phytosanitaires) et rester en cohérence avec l’investissement del’exploitation horticole dans le développement durable , le choix a été fait de cultiver ces tulipes en caisse avec du terreau sain pour s’affranchir des maladies telluriques, sous tunnel insectproof pour limiter l’arrivée d’insectes ravageurs
comme les pucerons, et d’installer un système d’irrigation au goutte à goutte afin d’économiser l’eau.

Un travail collectif

L’arrivée d’environ 16000 bulbes a mobilisé les apprenants, les équipes pédagogiques des sections productions horticoles et aménagement paysager et les acteurs de l’exploitation, afin de poser la bâche hors sol, d’aménager les abords du tunnel, de planter à raison de 2 variétés par caisse, d’étiqueter de façon méticuleuse, et de mettre cette précieuse collection en place. Un travail intense et très rigoureux ! Depuis le début du mois de février, les premières floraisons apparaissent, et le travail d’observation et d’enregistrement a commencé. En effet, chaque plante est
observée afin d’éliminer celles qui sont atteintes de virus, mesurée, enregistrée afin de caractériser au mieux les variétés, et enfin photographiée afin de pouvoir dès cette année élaborer un catalogue.

Communiquer et valoriser

Cette collection d’ampleur nationale ne doit pas rester confidentielle ! Les BTS TC du lycée s’investissent dans la communication par la création d’affiches et l’élaboration d’un blog spécialement dédié aux tulipes* car il faut faire connaître cette richesse génétique auprès du grand public (notamment lors de la fête des plantes organisée en avril par l’établissement, lors des visites de classes du primaire), mais aussi auprès des professionnels comme les maîtres de stage et d’apprentissage, les collectivités, les horticulteurs spécialisés… Tout cela pour communiquer sur l’importance de conserver le patrimoine génétique et promouvoir la biodiversité qu’elle soit naturelle ou domestique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *